dans ,

Une étudiante lapidée et brûlée au Nigeria pour avoir blasphémé contre Allah.

Un groupe d’étudiants musulmans a assassiné par lapidation une étudiante chrétienne et a brûlé son corps, après l’avoir accusée de blasphème contre le prophète Mahomet . Les faits se sont déroulés ce 12 Mai à Sokoto dans le nord-ouest du Nigeria.

Le sultan de Sokoto, Muhammadu Sa’ad Abubakar, la plus haute autorité spirituelle des musulmans nigérians, et l’influent évêque catholique de Sokoto, Mathew Hassan Kukah, ont lancé un appel au calme et demandé que justice soit faite après la mort de la jeune femme.

Selon un communiqué du porte-parole de la police de Sokoto, des étudiants de l’école Shehu Shagari sont devenus furieux à la lecture d’un commentaire posté sur les réseaux sociaux par une de leurs condisciples chrétienne, appelée Deborah Samuel. Ce message a été jugé offensant à l’égard du prophète Mahomet.

Selon des témoins, les étudiants musulmans de l’école qui étaient furieux après son insulte se sont mobilisés et l’ont battue à mort. Pour cela, ils sont allés récupérés Déborah dans le bureau des surveillants où elle avait été gardée avant de la lapider et de la brûler dans le bâtiment.

Une vidéo de la scène, qui a été retirée des réseaux sociaux, montrait l’étudiante morte vêtue d’une robe rose allongée face contre terre parmi des dizaines de pierres jetées par ses poursuivants. Cette vidéo montraitaussi une foule fouettant le corps tout en criant des insultes avant d’empiler des pneus usés sur le corps et d’y mettre le feu au cri d’« Allah Akbar ».

Le gouvernement local a ordonné la fermeture immédiate de l’école afin de déterminer les causes anciennes et immédiates de cette affaire. Dans l’islam, le blasphème, en particulier contre le prophète, est passible de la peine de mort selon la charia.

Notons que le Nigeria, géant de 215 millions d’habitants divisé de manière presque égale entre un Nord majoritairement musulman et un Sud majoritairement chrétien, est l’un des pays les plus religieux au monde.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.