dans ,

Pour lutter contre la vie chère, des zimbabwéens vendraient leurs orteils

L’augmentation du prix des denrées alimentaires, le taux de chômage grandissant et la vie de luxe exposée sur les réseaux sociaux sont des fléaux qui minent notre société ivoirienne et bien d’autres sociétés africaines.

C’est le cas du Zimbabwé. Ce pays d’Afrique australe à la faune spectaculaire serait aujourd’hui secoué par un phénomène des plus étonnants.

En effet, pour lutter contre la vie chère, des personnes se feraient couper les orteils du pied en contre-partie d’une rémunération.

Selon le média TMZ , cette pratique rapporterait gros , car un orteil coupé (parmi les plus petits) revient à 11 millions de francs et le gros orteil, serait lui a 20 millions de francs.

Le constat est que face à une telle « opportunité » , certaines populations zimbabwéennes se diraient être prêtes à vendre leur pied entier.

Drôle de façon de se faire des sous !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.