Contact information

Angré 8ème Tranche, Pharmacie les ARUMS,
Immeuble TURAMAN,
2ème étage.

On le répète tous les ans – et on ne le répétera surement jamais assez -, les jeunes sont mal informés sur les maladies sexuellement transmissibles.

Lors d’une fellation
Peut-on attraper le sida en pratiquant une fellation?” La réponse est OUI. Le sida, mais pas que, la syphilis ou l’urétrite aussi. “Faire une fellation à un homme porteur du VIH peut comporter un risque de transmission en cas de contact entre le sperme (ou le liquide pré-séminal) et la muqueuse de la bouche pour celui/celle qui suce”, peut-on lire sur le site Sida Info Service. À noter également : il n’existe aucune technique efficace pour se “laver la bouche” après une fellation afin de limiter un éventuel risque de transmission. On n’oublie donc pas de se protéger.

Lors d’un cunnilingus
“Le cunnilingus ne peut pas être considéré comme réellement associé à un risque de transmission du VIH. Une femme qui reçoit un cunnilingus ne peut pas être contaminée car la salive ne transmet pas le VIH”, selon le site internet de l’association. En revanche, il est un mode de transmission éventuel pour d’autres IST (hépatite B, l’hépatite C), la syphilis ou encore la blennorragie.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments