Contact information

Angré 8ème Tranche, Pharmacie les ARUMS,
Immeuble TURAMAN,
2ème étage.

Mary Magdalene, une jeune femme canadienne de 24 ans, accro à la chirurgie esthétique. Mais sa dernière opération, est dans le seul but d’avoir le plus gros vagin du monde, a bien failli lui coûter la vie.

Dès son adolescence, Mary Magdalene a toujours aimé le « faux look bimbo ». Cette Canadienne a fait sa première opération de chirurgie esthétique à l’âge de 21 ans. Et si la jeune femme a commencé par se refaire la poitrine, rapidement, la chirurgie esthétique est devenue une obsession et une addiction pour elle.

Elle voulait avoir le plus gros vagin du monde

Aujourd’hui âgée de 24 ans, Mary Magdalene a déjà dépensé près de 100.000 € pour modifier son corps de la tête aux fesses. Mais sa dernière lubie a failli virer au drame. En effet, la jeune femme a récemment décidée de se refaire le vagin. « Je l’ai personnalisé pour qu’il soit le gros du monde », a-t-elle raconté au tabloïd britannique The Sun.

Sa folie des grandeurs aurait pu lui coûter la vie. En effet, Mary Magdalene raconte qu’elle est presque morte durant l’opération et qu’elle a dû recevoir deux transfusions sanguines. « Le docteur m’a dit que j’avais perdu beaucoup de sang et que je suis devenue très pâle. Il pensait que j’étais en train de mourir ».

Voir cette publication sur Instagram

Where is the vitamin D

Une publication partagée par Mary Magdalene (@xomarym) le

Tout le monde veut coucher avec moi

Mais non, Mary Magdalene est toujours là et cet incident n’a pas refroidi ses ardeurs. « J’ai peur mais cela ne va pas m’arrêter. C’est très addictif », a-t-elle confié au Sun.

La jeune femme Canadienne est très fière de sa transformation physique. « Je me sens excitée quand je me regarde dans un miroir. (…) j’ai déjà causé des accidents de voitures. Sérieusement, tout le monde veut coucher avec moi, des chauffeurs de taxi, des médecins, des dentistes, et même des petites amies », a-t-elle dévoilé au Sun.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments