dans ,

Dans les cimetières de Brazzaville, les tombes sont recouvertes de moustiquaires

Dans la conscience collective des congolais, la moustiquaire est un instrument de lutte contre le paludisme.

Il est clair qu’au cimetière d’Itatolo, dans le neuvième arrondissement de, Djiri, plusieurs tombes sont couvertes de moustiquaires.

La même réalité est observable dans d’autres cimetières de la capitale congolaise, notamment Mâ Campagne, au quartier Kinsoudi, dans le premier arrondissement Makélékélé.

Les moustiquaires ne sont pas utilisées pour protéger les morts du paludisme mais, « Pour éviter que les gerbes de fleurs ne soient emportées par le vent », selon Roland Bikouta qui s’occupe des petits travaux au cimetière de Mâ Campagne.

Qu'est-ce que vous pensez ?

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

      « Il n’y a pas de repos » Une femme affirme que son petit ami a 100 érections par jour, ce qui la fatigue !

      La Colombie veut dépénaliser la cocaïne !